30/03/2012

Balade à Bois de Lessines

Ce mercredi, Alain, Marie-Anne et moi avons prospecté la région de Bois de Lessines dans le but de vous faire découvrir plus tard un coin de chez nous.

Trois circuits étaient proposés par l'office du tourisme du Tournaisis et nous avons choisi le 3.27 qui fait 11km.

Le soleil généreux pour la saison a rendu la balade très agréable mais s'il n'avait pas été là, je crois que ça n'aurait pas été le cas. Plusieurs raisons à cela : 2-3 km de routes asphaltées. 4-5 km de champs cultivés. La plupart des fossés à proximité des maisons sont des égouts à ciel ouvert et ceux le long des champs des condensés de nitrate où prolifèrent des algues vertes et gluantes assez nauséabondes. Par temps de pluie, de longs tronçons risquent d'être assez boueux et nécessitent des bottes.

Le côté positif: promenade assez variée, de beaux points de vue, beaucoup de maisons avec jardins bien plantés d'arbres et buissons appréciés par la gens ailée, un magnifique bois plein de chants d'oiseaux, un château entouré de douves.

Côté oiseaux, j'ai apprécié ma première obs de la fauvette à tête noire de l'année. Le moineau friquet devenu rare était présent et s'activait au nid. Le rougequeue noir, la bergeronnette grise et la grive musicienne étaient aussi bien présentes. Dans les champs quelques alouettes chantaient en s'élevant très haut dans le ciel. Dans le bois, le pic noir jouait du tamtam mais nous ne l'avons pas vu.

En conclusion, nous étions contents de l'avoir faite (la promenade) mais pour des ornithos, 11 km en une avant-midi, c'est un peu long. De longs tronçons asphaltés où il ne se passe rien font que cette balade ne sera jamais au programme des officielles. D'autant plus qu'apparamment il n'y a aucun bistrot dans le village pour se restaurer.

Voici les quelques photos que j'ai ramenées. Marie-Anne quant à elle a mis les siennes sur facebook.

DSCN9333.JPG

L'église du village est plus ou moins sur une butte ce qui donne ce beau panorama dans la brume du matin.

DSCN9334.JPG

Nous optons pour la 3.27. On est motivés où on ne l'est pas!

DSCN9336.JPG

Pré humide et agricole

DSCN9337.JPG

DSCN9338.JPG

Beaucoup de magnolias en fleur dans les jardins

DSCN9339.JPG

Le village sur sa butte.

DSCN9340.JPG

Le printemps est bien là.

DSCN9341.JPG

Même les ruines ont du charme

DSCN9343.JPG

Désert écologique.

DSCN9344.JPG

Surprise: un couple de moineaux friquets.

DSCN9345.JPG

On dirait deux yeux noirs.

DSCN9346.JPG

Schune bloemekes

DSCN9348.JPG

Hum, les bon steaks en perspective !

DSCN9350.JPG

Long tronçon de champs cultivés.

DSCN9352.JPG

Bergeronnette grise

DSCN9355.JPG

Pommiers basses-tiges où traînait une fauvette à tête noire.

DSCN9356.JPG

ça m'a fait un choc de voir mon nom sur cette stèle ! Je me suis tâté pour voir si j'étais bien vivant.

DSCN9357.JPG

Commune mais si belle.

DSCN9358.JPG

C'est le moment d'aller au jardin botanique de Bouchout; il y a là une belle collection de magnolias.

DSCN9359.JPG

DSCN9375.JPG

Promenons-nous dans le bois, tant que le loup n'y est pas...

DSCN9361.JPG

Au menu: jacinthes, anémones et pervenches.

DSCN9362.JPG

DSCN9371.JPG

DSCN9372.JPG

DSCN9367.JPG

DSCN9364.JPG

Malheureusement les fleurs ne parviennent pas à cacher l'oeuvre des personnes qui se prennent pour des êtres civilisés.

DSCN9365.JPG

DSCN9369.JPG

Les coupes à blanc favorisent l'éclosion des anémones.

DSCN9374.JPG

A l'orée du bois, nous sommes à Deux-Acren

DSCN9376.JPG

DSCN9377.JPG

La chapelle du château de Lestriverie

DSCN9378.JPG

DSCN9379.JPG

DSCN9381.JPG

Château de Lestriverie de Bois-de-Lessines

On n'est pas fixé sur l'époque de la construction du premier château et du donjon de Bois-de-Lessines. 
Le château actuel fut bâti vers 1630 sur les fondations du premier château.
Aujourd'hui, une drève bordée de marronniers conduit à l'entrée de la cour d'honneur. Au-dessus de la porte se trouve une pierre bleue rectangulaire portant les armes des de Cottrel avec la date 1630 entourée d'une bande de laurier. On y lit : «C'est mon destin Jenne de Cottrel 1630».

La vieille forteresse fut restaurée par la célèbre famille des de Cottrel sur les plans des châteaux français de l'époque. On y arrive par un pont en pierre lancé au-dessus d'un large fossé. Les anciennes fondations subsistent et datent du 15e siècle. La façade, simple mais imposante, est percée d'une vingtaine de fenêtres très hautes. Le toit est couvert d'ardoises. Deux tourelles flanquées de meurtrières et de petites lucarnes placées sur les extrémités lui donnent de la majesté. Le château est encore habité de nos jours par la famille d'Yve de Bavay.

Les dépendances et la ferme du château ainsi que la chapelle Saint-Joseph (située à l’ouest, à l’aboutissement de deux drèves) complètent remarquablement le site.

Sources : http://www.lessines.be/lessines/

DSCN9380.JPG

DSCN9382.JPG

Des bernaches patrouillent dans les douves

DSCN9385.JPG

Pétasites

DSCN9387.JPG

Certains érigent des chapelles: on n'est jamais trop prudents.

DSCN9384.JPG

Courage, les traîne-savates. On arrive au bout de nos peines.

DSCN9388.JPG

Le terrain du FC Diable Rouge, avec tribune couverte (!!!) nous a permis d'éviter un sentier merdique, véritable vasière, égout à ciel ouvert du village qui a mis un gros point noir à cette belle balade.

Félicitations à la commune!!!

A la prochaine.

11:12 Écrit par Daniel Vanderschueren dans Balade ornitho, Bois de Lessines | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

:-) ... j'ai cru un moment que tu allais nous ouvrir la porte de la Chapelle !

Écrit par : Cil | 06/04/2012

Les commentaires sont fermés.