14/01/2012

La maison Cauchie à Etterbeek

En 1905, l'architecte décorateur Paul Cauchie dessine les plans et construit son habitation personnelle. Connue aujourd'hui sous le nom de Maison Cauchie, celle-ci constitue un rare exemple à Bruxelles d'une architecture inspirée de l'école de Glasgow. Elle se distingue en cela de la ligne végétale de l'Art nouveau bruxellois.

Ainsi son esthétique allie-t-elle symétrie, verticalité et géométrie parfaite, que compensent subtilement la douceur et la sensualité des décorations murales.

Au début du XXème siècle, Paul Cauchie s'illustra particulièrement dans la création de centaines de sgraffites en Belgique. Pour sa maison, l'artiste s'est véritablement surpassé. Marqués par la peinture préraphaélique, les sgraffites d'une beauté exceptionnelle recouvrent ici la quasi-totalité de la façade. Figurant les allégories des neuf Arts, ils enserrent en un foisonnement ornemental un petit balcon qui emprunte son motif à la culture japonaise.

A l'intérieur, les sgraffites se déclinent delon la thématique des cinq Sens présentés sous les traits de femmes gracieuses. Le mobilier d'époque évoque également l'influence profonde de Charles Rennie Macintosh. Au sous-sol, la cave et l'atelier de l'artiste abritent aujourd'hui une vaste galerie présentant l'oeuvre de Paul Cauchie et de son épouse Lina.

Voué à la démolition dans les années 1970, la maison a été sauvée par un couple de passionnés ayant entrepris un travail de restauration exemplaire - celui concernanr les sgraffites de façade est devenu une référence dans ce domaine. Grâce à leur vigilence, la Maison Cauchie, témoignage exceptionnel de notre patrimoine architectural bruxellois, accueille aujourd'hui les visiteurs sensibles à son message d'amour et de beauté.

Je ne peux que vous conseiller d'aller la visiter.

Voici les quelques photos que j'en ai ramnenées.

 

DSCN9039.JPG

La façade,

DSCN9076.JPG

La devise de Paul Cauchie "Par nous, pour nous"

DSCN9075.JPG

DSCN9074.JPG

Monogramme MA d'après une philosophie japonaise proche du Yin et du Yang.

DSCN9044.jpg

La galerie où les oeuvres de Paul Cauchie et de son épouse sont exposées.

Avec la casquette, José Géal (Toone VII) par qui nous avons bénéficié de cette visite personalisée.

DSCN9043.jpg

A droite, la vallée de la Semois.

DSCN9041.jpg

DSCN9042.jpg

La Maison Cauchie a failli devenir le musée Tintin. A droite le portrait d'Hergé ami intime du propriétaire.

 

DSCN9045.JPG

Détail d'un sgraffite ornant les murs de la maison.

DSCN9051.jpg

Outils utilisés pour la fabrication de sgraffites.

DSCN9050.JPG

Le salon d'inspiration japonaise.

DSCN9047.jpg

DSCN9049.JPG

La salle à manger

DSCN9056.jpg

Tiens, un oiseau !

DSCN9058.JPG

La salle des sports.

DSCN9059.JPG

A l'arrière de la maison ce très beau sgraffite.

DSCN9054.jpg

Entrée de l'appartement.

Sur les murs, la thématique des cinq sens représentée par des femmes gracieuses.

DSCN9055.jpg

DSCN9061.jpg

Le verre de l'amitié nous est offert à la fin de la visite. Quand je vous disais que nous étions des visiteurs privilégiés

DSCN9065.jpg

A droite, Monsieur et madame Dessicy,les propriétaires. De bons et joyeux octogénaires.

DSCN9068.jpg

Allei, va pour une Mort Subite. On est Bruxellois ou on ne l'est pas!

DSCN9071.JPG

Merci à José Géal et son épouse qui nous ont proposé cette visite.

Merci aussi aux propriétaires qui nous ont accompagnés lors de cette visite avec plein d'humour et de chaleureuse sympathie.

Je ne peux que vous recommander d'y aller.

La maison se trouve à Etterbeek, rue des Francs 5, à deux pas de la sortie métro "Mérode" et à proximité du cinquentenaire.

Voir aussi le site www.cauchie.be

A bientôt

16:19 Écrit par Daniel Vanderschueren dans Culture-divers, La maison Cauchie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maison cauchie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.